"Berceuse" ou quand des anticléricaux se moquent de Maurice Schumann

Publié le par Hocq

" Berceuse"
(sur l'air de la Carmagnole)

par Henri Chaigneau, 26 août 1946.


Monsieur Schumann avait promis (bis)
De faire épurer tout l' pays, (bis)
Mais son coup a manqué
Grâce à nos M.R.P.
Dansons z-avec les nonnes
Vive le son, vive le son
Dansons z-avec les nonnes
Vive le son du goupillon,

Le soir à neuf heures z-et demie (bis)
Quand il parlait à la patrie (bis)
De venger, de châtier,
Tout le monde y croyait,
Dansons z-avec les nonnes
Vive le son, vive le son,
Dansons avec les nonnes
Vive le son du renom,

Allant de Londres z-à Paris (bis)
Monsieur Schumann oublie Vichy (bis)
Son courage a manqué

D'puis qu'il est Député,

Dansons z-avec les nonnes

Vive le son, vive le son,

Dansons z-avec les nonnes,

Vive le son du pardon.


Les traîtres ne sont pas punis (bis)

Et par Mauriac endormi (bis)

Schumann rêve charité,

Ciel et félicité,

Dansons z'avec les nonnes

Vive le son, vive le son
Dansons z-avec les nonnes,
Vive le son du ronron.

(Archives de la Fondation Charles de Gaulle,
Fonds Maurice Schumann, F 40-3)

Commenter cet article